VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE


VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE

La ville possède le label « Grand Site d’Occitanie » ainsi que celui de « ville d’art et d’histoire » avec le « pays des bastides du Rouergue ».
C’est une invitation à la déambulation que je vous propose à Villefranche-de-Rouergue, ville nouvelle du Moyen-âge, une Bastide Royale fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers
VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE est un bon plan si vous recherchez une destination pour un weekend ou un court séjour d’une semaine. Cette commune est située dans le département de l’Aveyron, dont elle est sous-préfecture, et dans la région Occitanie. La ville possède le label « Grand Site d’Occitanie » ainsi que celui de « ville d’art et d’histoire » avec le « pays des bastides du Rouergue ».

EN BALADE À VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE

Villefranche-de-Rouergue est une commune française, située dans le département de l’Aveyron, dont elle est sous-préfecture, et dans la région Occitanie.

N’hésitez pas à vous perdre dans le dédale des rues étroites de la bastide à la découverte des maisons et hôtels particuliers, votre chemin vous ramènera infailliblement vers la place Notre Dame, cœur de la ville. La place, récemment rénovée, est bordée par les couverts caractéristiques des bastides et par le porche démesuré de la Collégiale.
Vous êtes là un jeudi matin ou un samedi matin ? Alors profitez du marché avec ses odeurs et couleurs du terroir. Puis, continuez et profitez de la richesse du patrimoine architectural de la ville.
A noter, des audioguides sont à votre disposition à l’office de tourisme pour vous permettre de découvrir la bastide toute l’année. Les vacanciers de juillet et août pourront profiter d’une visite guidée.
La fontaine installée en 2013 sur la place Notre Dame vous donne l’heure ! Pour les heures, comptez le nombre de jets en marche. Pour les minutes, ce sont 60 petites lampes orange, disposées au centre de la fontaine, qui égrènent le temps.

VILLE NOUVELLE DU MOYEN ÂGE AU PATRIMOINE ARCHITECTURAL RICHE

Tout comme la forteresse de Najac, Villefranche-de-Rouergue a été fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers, Comte de Toulouse et frère du roi Saint Louis.
La ville présente le plan caractéristique des villes neuves de cette époque, un quadrillage de rues avec au centre une place, lieu privilégié de la vie religieuse et publique, aujourd’hui place du marché.
Le centre ancien de la bastide laisse découvrir la place Notre Dame et ses couverts, la collégiale et son puissant clocher-porche, les ruelles médiévales ainsi que les maisons des riches marchands dont les portes et tours symbolisaient au XVe siècle la position sociale de ses habitants

LA CHARTREUSE SAINT-SAUVEUR

Le monastère de la Chartreuse St Sauveur est un chef d’œuvre du Gothique flamboyant du XVe siècle. Au cours de la visite, vous découvrirez un des plus grands cloîtres de France ouvert à la visite, le petit cloître, la chapelle…
Vous pourrez imaginer la vie qu’y menait la communauté des pères Chartreux, contraints au silence absolu !

LA COLLÉGIALE

Ce n’est qu’à la fin du XVe siècle (après plus de 300 ans de travaux !) que la collégiale fut enfin achevée.
Admirez le spectaculaire clocher-porche et son portail avant de pénétrer dans la nef unique, caractéristique du gothique méridional. Au fond de l’église, dans le chœur, se trouve LE chef d’œuvre de la collégiale : les stalles du sculpteur André Sulpice. Au nombre de 62, ces sièges alignés illustrent la vision de tout un monde médiéval qui mêle fantasme, truculence et scènes anecdotiques de la vie quotidienne.
En été, vous pourrez monter les 163 marches qui mènent au cloch

LA CHAPELLE DES PÉNITENTS NOIRS

A l’extérieur, vous admirerez sa grande simplicité : taille modeste, plan en forme de croix grecque, façade classique et un élégant clocheton. A l’intérieur, vous serez surpris par la profusion du décor richement sculpté et peint ! La voûte en bois peint de couleurs très vives et dans un style naïf fait référence au culte de la Croix. Le retable en bois sculpté, doré à la feuille, représente des scènes de la vie du Christ. Le commentaire sonore vous en apprendra davantage sur la confrérie des Pénitents noirs…

L’INFLUENCE MÉRIDIONALE

Complétez votre visite en descendant les rues piétonnes vers les berges de l’Aveyron, découvrez le théâtre de style néo-Renaissance, un peu plus haut, la façade Art Déco des anciens bains-douches, puis la place où se jouent les parties de pétanque. Car ici, c’est un peu le sud… les toits de la ville avec leurs tuiles canal nous le proclament et le climat est particulièrement clément !
Fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers, comte de Toulouse et frère de Saint Louis, la bastide royale de Villefranche-de-Rouergue, située dans la vallée de l’Aveyron, présente un bâti à la fois remarquable et pittoresque. Coeur de la cité, la place Notre-Dame, classée Monument Historique, est tout simplement superbe, avec ses arcades médiévales, ses belles maisons anciennes, et l’imposant clocher-porche de 54 mètres de haut appartenant à la collégiale Notre-Dame. Cette dernière abrite en ses murs des stalles en bois sculpté et une chaire à prêcher en pierre datant du XVe siècle.
Découvrir Villefranche-de-Rouergue, c’est aussi admirer les détails de façades de ses splendides demeures, telles les maisons Armand, Combettes, Dardenne ou encore Gaubert.
Face à la charmante place de la Fontaine, le musée municipal Urbain Cabrol, installé dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle, expose des collections relatives à l’histoire locale : minéralogie, archéologie, art baroque, arts et traditions populaires…
À ne pas manquer, le marché de produits du terroir qui se déroule chaque jeudi matin sur la place Notre-Dame !